FIGARO : Consortium européen pour l’Internet du futur

  • Publié le mardi 18 janvier 2011
  • Rédigé par FEKRANE Catherine 
  • Numérique

Pour travailler sur le rôle de la passerelle résidentielle dans le développement de l’Internet du futur, académiques et industriels se sont réunis au sein du consortium FIGARO (Future Internet Gateway-based Architecture of Residential netwOrks).

Fin décembre 2010, le consortium FIGARO (Future Internet Gateway-based Architecture of Residential netwOrks) était lancé. Porté par Technicolor, ce consortium (1) réunissant des industriels (fabricants de terminaux, opérateurs, entreprises de logiciels) et des académiques (universités, instituts de recherche) vise à « optimiser le rôle de la passerelle résidentielle afin de fournir des services innovants sur tous les terminaux de la maison ». Misant sur la mutualisation et l’interopérabilité, les participants vont travailler à la conception d’une architecture de réseau et de services pour le développement de l’Internet du futur. Lancé pour trois ans, ce projet est soutenu par la Commission européenne à hauteur de 5 millions d’euros.

(1) Les membres : Technicolor (France), Martel GmbH (Suisse), Université Pierre et Marie Curie (France), Politecnico di Torino (Italie), Telefonica I + D (Espagne), Eurecom (France), Philips Consumer Lifestyle (Pays-Bas), TNO (Pays-Bas), Guavus Network Systems (Inde), Home Automation Europe (Pays-Bas) et l’Université de Waterloo (Canada).

Haut de page