30 anecdotes pour raconter l'histoire de TVT Innovation : La RHT passe par Toulon

30anecdotes_2_larht.jpg
  • Publié le lundi 25 juin 2018
  • Rédigé par GONZAGA Sarah 
  • TVT Innovation fête ses 30 ans

#30ANSTVT

LA ROUTE DES HAUTES TECHNOLOGIES PASSE PAR TOULON  

30 anecdotes pour raconter l'histoire de TVT Innovation

C’est donc dans le climat économique et social très particulier des années 80 que la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur va vivre une de ses plus importantes phase de transition.
Le chômage de masse constitue une menace pointée sur l’avenir de la population. Face à ces nouvelles réalités, se construit un discours de promotion des entreprises : la priorité de l’Etat porte sur les profits des entreprises.
En 1986, le conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’Etat élaborent un concept pour dynamiser la région.
C’est au retour du voyage d’une délégation sur la route 128 de Boston, USA, qu’est lancée l’idée d’une Route des Hautes Technologies dans le Midi de la France. 
À l’instar de son homologue américaine, elle relierait la technopole de Sophia-Antipolis située à Valbonne aux cinq autres sur 200 km : Château-Gombert et Luminy situées à Marseille, Aix 2000, Manosque-Cadarache, Avignon-Montfavet Agroparc et Toulon-Var Technopole.
Daniel Colin, Député du Var et Conseiller régional, défend avec ardeur sa vision, pour que la RHT passe bien par Ville de Toulon : il s’agit de préparer les emplois de demain.

Un programme savamment étudié 

Financée à hauteur de 350 millions de francs par an depuis 1987 par l’Etat, la Région et l’Europe, l’idée principale est de se doter au fil des ans d’entreprises high-tech, de laboratoires de recherche, de campus et d’écoles d’ingénieurs. 
Après la crise économique des chantiers navals et la vague de licenciements qui s’ensuit, ce programme d'action économique devient le fer de lance du développement régional, destiné à créer des synergies entre la recherche et l’industrie.
Et pour le mener à bien, autant s’inspirer de modèles préexistants.

Depuis les années 70, de nombreux chercheurs sont interpellés par les études menées sur la réussite dans le secteur des TIC de la Silicon Valley, spécialisée en informatique, et de la Route 128 davantage orientée microélectronique. 
Ils font le constat de la vitalité éclatante des territoires qui ont fait un choix très clair en faveur d’un développement fondé sur l’innovation technologique.

Le concept de technopôle émerge progressivement, et se définit comme une concentration géographique locale d’entreprises de qualités innovantes, majoritairement des PME, et situées à proximité des centres de recherches, de formation scientifique et d’organisation financière. 
L’objectif du Technopôle est de former un microsystème innovant, allant de la recherche fondamentale à l’industrie.

TVT rassemble alors les acteurs varois pour élaborer un Schéma Directeur de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technologies sur 25 ans.

« En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la matière première, c’est la matière grise ! » affirme le président du Conseil Régional Jean-Claude Gaudin. 
« Les nouvelles technologies constituent le meilleur vecteur pour une relance de l’économie et de l’emploi. »

On parle alors de technopole dématérialisée, misant sur les richesses présentes au niveau local, et plus particulièrement les relations entreprises / recherche / université, dans le cadre d’un projet global de développement. 
Cette notion de territoire d’innovation devient le symbole de la créativité des économies de la connaissance.

Et pour s’ancrer encore d’avantage dans ce projet ambitieux, c’est le 11 décembre 1989 que Toulon Var Technopole devient alors Toulon Var Technologies ! 

À suivre...

 

Haut de page