Web : Et 1, et 2, et 3.0

  • Publié le lundi 13 octobre 2008
  • Rédigé par FEKRANE Catherine  
  • Numérique

Après le Web 2.0 qui a rendu possible les interactions sur internet comme le développement des réseaux sociaux ou des encyclopédies participatives, c'est au tour du Web 3.0 et de l'internet des objets d'émerger. Afin d'être à la point du passage à cette nouvelle génération, la Commission Européenne a lancé une consultation publique fin septembre.

La Commission Européenne a lancé fin septembre une consultation publique sur le Web 3.0. L'objectif : que l'Europe prenne la tête du passage à cette prochaine génération de l'Internet. Une nouvelle génération qui favorise l'Internet des objets, le développement des étiquettes intelligentes, les interactions à distance entre machines, véhicules, appareils électriques et capteurs en tout genre. Mais ce n'est pas tout. Le Web 3.0 met fin à la distinction entre connexions mobiles et fixes et doit engendrer une multiplication par dix de la portée de l'univers numérique d'ici à 2015. Pour la Commission, l'Europe, avec des politiques favorisant les réseaux de télécommunication ouverts et concurrentiels, est bien placée pour créer et utiliser le Web 3.0. L'UE doit pour cela encourager l'investissement dans l'accès à haut débit de nouvelle génération notamment en renforçant la coopération avec les autorités locales qui pourraient faciliter l'accès aux gaines ou la pause de nouvelles gaines lors de travaux publics.

{ {
Pour lire la suite : http://www.innovationlejournal.fr/spip.php?article3387 }}

Haut de page