Arte radio lance ses audioblogs

  • Publié le mardi 17 octobre 2006
  • Rédigé par HEMARD Marie-Aude  
  • Numérique

ARTE Radio lance un service d'Audioblogs, et propose ainsi aux internautes de mettre en ligne leurs productions sonores personnelles : reportages, créations, bricolages audio...

Intégrer des sons dans un blog en toute simplicité

Techniquement, la nouveauté vient de la simplicité à installer le son sur le blog. Avec le formulaire d'administration du blog, l'internaute met du son en ligne aussi facilement que du texte.

Chaque internaute a bien sûr la possibilité de rendre ses productions accessibles en « podcast » (téléchargement régulier). Le blogueur dispose au choix de 9 présentations graphiques, dont certaines ont été dessinées par le collectif Labomatic, qui a réalisé les versions successives d'ARTE Radio.com.

Une communauté de l'art radiophonique

Avec ces Audioblogs, ARTE Radio.com encourage une « démocratisation » accrue de l'art radiophonique. L'enregistrement sonore et le montage numérique sont de plus en plus accessibles. Les Audioblogs accompagnent cette évolution et permettent de simplifier la diffusion des créations issues des nouvelles générations d'amateurs de sons. Il sont aussi bienvenus pour des structures éducatives ou associatives qui souhaitent faire connaître le résultat de leurs travaux, ateliers radio, etc.

Quatre formules au choix

La première formule proposée est gratuite : l'internaute ouvre un Audioblog et le nourrit comme il veut. A charge pour lui d'héberger ses fichiers sonores (en format MP3 ou Ogg) sur un serveur personnel.

Les trois autres formules sont payantes. Elles proposent à l'internaute un espace de serveur plus ou moins grand, mis à disposition par ARTE Radio pour héberger les fichiers sonores : 6 € par trimestre pour 100 Mo (3h30 de son), 21 € pour 500 Mo (17h30 de son), et 36 € pour 1 Go (35 h de son).

Ces sommes couvrent le coût de l'hébergement et celui de la bande passante, ainsi que la continuité et la qualité d'un service qui est et restera sans publicité.

Source : a-Brest

Haut de page