Palmarès des Trophées INPI en Provence-Alpes-Côte d’Azur

  • Publié le mardi 16 novembre 2010
  • Rédigé par FEKRANE Catherine 
  • Intelligence économique

L’édition 2010 des Trophées INPI de l’Innovation a distingué aujourd’hui trois PME et une unité de recherche pour leur politique dynamique en matière d’innovation et de propriété industrielle.

En présence de Yves LAPIERRE, Directeur Général de l’INPI et Hugues PARANT préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, les lauréats ont reçu leur trophée le 16 novembre 2010 à 17h30, dans les salons d’honneur de la Préfecture de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Marseille. 120 personnalités étaient présentes, parmi elles : institutionnels régionaux, partenaires de l’innovation, correspondants en intelligence économique, entreprises, chercheurs, universitaires et représentants de la valorisation en région.

Cette manifestation était précédée de la présentation de l’étude « Les brevets et les éco-innovations : tendances et enjeux économiques ». Cette étude menée par l’INPI a cherché à décrypter les tendances de l’innovation permettant de répondre aux nouvelles donnes, avec un premier constat, les brevets d’éco-innovation représentent 37% du total des brevets français publiés en 2009, soit plus de 5 000 brevets.

Le palmarès 2010 en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le jury a choisi de récompenser trois PME et un laboratoire pour leur capacité à se développer et à valoriser leur innovation, en utilisant la propriété industrielle comme levier de croissance.

Lauréats PME :

ARECO à Grasse (06) représentée par son co-gérant Michel GSCHWIND.

Nébulisation des produits frais pour une meilleure conservation, nébulisation de salles et d’installation pour la désinfection : ARECO a développé une technologie exclusive par ultrasons pour nébuliser des liquides en très fines gouttes. Utilisant les méthodes d’un grand groupe, Monsieur GSCHWIND a permis à ARECO de croître constamment depuis sa création (+34% en moyenne sur les 5 dernières années). ARECO occupe 85% du marché français de la grande distribution. Sa politique de propriété industrielle crée une barrière à l’entrée des concurrents, et lui permettra désormais de conquérir de nouveaux marchés à l’étranger.

PELLENC ST à Pertuis (84) représentée par son Directeur Scientifique Antoine BOURELY.

120 emplois créés en 9 ans, un chiffre d’affaires en forte croissance réalisé à 60% à l’étranger dans 40 pays : le tri automatique a un bel avenir. Trier tous types de matériaux sans contact à grande cadence et avec un excellent discernement, tel est l’enjeu pour PELLENC ST. L’entreprise utilise des hautes technologies aussi bien en optique et vision qu’en analyse spectrale temps réel. La valorisation des matières par le recyclage a permis à PELLENC ST d’atteindre une place de leader sur le marché des « éco-innovations ». Quelques brevets clefs étendus à l’international verrouillent les technologies qui se copient aisément.

AV COMPOSITES à Saint Rémy de Provence (13) représentée par son Président Directeur Général, Vincent APRIN. Catégorie Eveil à la propriété industrielle.

AV COMPOSITES isole les habitations, particulièrement des vérandas, grâce à des panneaux composites alliant propriétés thermique, phonique et esthétique. Les éco-innovations sont au cœur des préoccupations de l’entreprise qui connaît une forte croissance (CA +38% de 2008 à 2009). Déjà 4 brevets pour protéger sa production et 7 marques pour se faire connaître : AV COMPOSITES structure sa jeune activité autour de la propriété industrielle après un pré-diagnostic propriété industrielle réalisé fin 2009.

Lauréat Centre de recherche :

Laboratoire de Physiopathologie de l’Endothélium - UMR INSERM 608 /Université de la Méditerranée Aix-Marseille II – faculté de pharmacie représentée par Madame Françoise DIGNAT-GEORGE, sa directrice

L’étude des mécanismes de lésion et de régénération de la couche la plus interne des vaisseaux sanguins « l’endothélium » contribue à une meilleure compréhension des pathologies vasculaires. Elle a permis de développer des techniques non invasives d’exploration des vaisseaux grâce à de nouveaux bio marqueurs, et des stratégies thérapeutiques innovantes. Une recherche de niveau international délibérément tournée vers la valorisation, une coopération avec des partenaires industriels du diagnostic et du médicament : le laboratoire fait fructifier ses travaux en déposant des brevets et concédant des licences.

Cette année, le jury des Trophées, présidé par Martine CLEMENTE, Déléguée régionale de l’INPI Provence-Alpes-Côte d’Azur, était composé de représentants du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, d’OSEO, de Méditerranée Technologies, de la DRRT, de la DIRECCTE, des chambres consulaires (CRCI, CCIMP, CCINCA), de l’AFNOR et de Valorpaca.

Ces trois PME et ce laboratoire, comme tous les lauréats des Trophées INPI de l’Innovation 2010 en région, concourront aux Trophées INPI de l’Innovation au niveau national qui seront décernés à Paris en janvier 2011.

A propos de l’INPI

Etablissement public sous la tutelle du ministère de l'Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) délivre les brevets, marques, dessins et modèles et donne accès à toute l’information sur la propriété industrielle et les entreprises.

Il participe activement à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques dans le domaine de la propriété industrielle et de la lutte anti-contrefaçon.

Haut de page