Open innovation, où en est la France ?

  • Publié le vendredi 24 juin 2011
  • Rédigé par FEKRANE Catherine 
  • Intelligence économique

En matière d’open innovation, les entreprises françaises n’auraient que deux ans de retard sur les Américaines. C’est en tout cas la conclusion de l’étude réalisée par Bluenove, la start-up que Martin Duval, un ancien d’Orange Valley (la structure de repérage de start-up de l’opérateur), a lancé à l’été 2008 pour aider les grands groupes hexagonaux à ouvrir leur R&D.

Sur les 144 répondants issus de 60 grandes entreprises 94,7 % donneraient une définition juste de l’open innovation.

Ils sont 66 % à affirmer que 10 % de leurs nouveaux produits ou service ont bénéficié de cette démarche. En 2009, les entreprises américaines n’étaient que… 3,3 % à l’affirmer.

Si les grandes entreprises françaises n’assimilent pas Open Innovation à vol de propriété intellectuelle, elles sont quand même 87,9 % à penser que l’open innovation les expose à des vols ou détournement de propriété intellectuelle.

Haut de page