Croissance Verte Numérique : 6 projets à l’honneur

  • Publié le vendredi 03 décembre 2010
  • Rédigé par FEKRANE Catherine 
  • Intelligence économique

Six entreprises et centres de recherche exemplaires ont été récompensés à l’occasion de la 2e édition du Prix de la Croissance Verte Numérique, le 23 novembre (1) pour l’exemplarité de leurs technologies numériques au service du développement durable (économie bas carbone, bâtiment intelligent, mobilités durables, économie localisée, diminutions de l’empreinte des TIC, réseaux intelligents de gestion d’énergie-smart grids, innovation...).

Des solutions d’optimisation


Dans la catégorie « Grandes entreprises », c’est le projet ECOCAN de Masternaut (société du groupe Hub télécom) qui a été distingué. Il s’agit d’une solution d’écoconduite, brevetée au niveau européen et destinée aux « entreprises soucieuses d’améliorer l’empreinte environnementale de leur flotte automobile (véhicules de service et de fonction, camions, autobus, engins spéciaux...), qui « permet la capture et l’analyse en temps réel ou en différé des informations qui transitent par le bus CAN des véhicules en circulation ». Disponible sur le marché depuis fin 2009, cette solution devrait équipée 1000 à 3000 véhicules d’ici fin 2010 en France et Angleterre.
IBM a été récompensé dans la catégorie « Recherche » pour son projet RIDER (Réseau et Inter-connectivité Des Energies Classiques et Renouvelables) qui vise le développement d’un système d’information pour optimiser l’efficacité énergétique d’un bâtiment ou d’un groupe de bâtiments et réaliser des échanges d’énergie entre différents bâtiments. Labélisé par le pôle DERBI et financé en partie par le Fond Unique Interministériel (FUI), le projet doit permettre d’atteindre une « optimisation énergétique de l’ordre de 30 à 40 % ».

Réduire l’empreinte environnementale du matériel informatique

Le Prix Spécial du Jury est revenu au projet GENIAL (Gestion intelligente de l’énergie pour les nouvelles applications et l’énergie renouvelable - Smart Grid) développé par Télécom SudParis et l’Institut Télécom. L’objectif est « d’intégrer de manière optimale les nouvelles applications telles que les véhicules électriques dans le réseau de charge et de distribution ».
Dans la catégorie Start’Up, deux projets ont été récompensés : le projet NOVA de Trinov, une « outil informatique d’aide à la décision qui intègre le développement durable dans la chaîne de valeur des produits et dans l’organisation des systèmes industriels » et le projet ArchiWizard de RayCREATIS, un « logiciel de simulation énergétique 3D qui permet de relever le défi des nouvelles réglementations thermiques ». Enfin, le Prix Coup de Cœur a été attribué à DotRiver pour son initiative en faveur de la réduction de l’empreinte environnementale du matériel informatique (PC et ordinateurs portables) et de son utilisateur, en allongeant la durée de vie du matériel.

(1) Les Prix de la CroissanceVerte Numérique sont organisés par l’Acidd (Association communication et information pour le développement durable), les ministères de l’économie, de l’écologie et du développement durable et le secrétariat d’Etat au numérique, l’ADEME, OSEO, CDC, le pôle Cap Digital et des partenaires privés (Medef, Alliance TICS, la FFT, la FIEEC, Syntec Informatique).

Haut de page