Trophées INPI 2009 : Les gains de l'innovation

  • Publié le mercredi 27 janvier 2010
  • Rédigé par FEKRANE Catherine  
  • Création et Développement de l'innovation

Récompensant une stratégie de développement intégrant la propriété industrielle, les Trophées 2009 de l'INPI ont été remis, hier soir, à trois PME innovantes et un laboratoire de recherche : Cellectis, Malongo, Sainte Marie Constructions Isothermes et l'IRCCyN.

« Les PME qui inscrivent la propriété industrielle dans leur stratégie de développement ont de meilleures performances économiques que les autres (1). C'est cette dimension que l'INPI distingue à travers les Trophées INPI de l'innovation en récompensant des PME et centres de recherche qui ont gagné à innover. » Dévoilé hier soir, le palmarès 2009 des Trophées de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) a ainsi récompensé trois PME, dont une dans la catégorie « Eveil à la propriété industrielle », et un laboratoire de recherche, tous sélectionnés parmi les lauréats régionaux.

Catégorie PME

Dans la catégorie PME, un des Trophées a été remis à Cellectis, implantée à Romainville (Seine-Saint-Denis). Spécialisée en ingénierie des génomes avec une large gamme d'applications thérapeutiques et biotechnologiques, la PME détient 172 brevets en vigueur. Engagée fortement dans une démarche de R&D (les ¾ de l'effectif total sont affectés aux activités de R&D), Cellectis a signé, le 19 janvier, un accord de coopération de 5 ans avec l'INRA pour une collaboration dans les domaines de la biologie cellulaire et des biotechnologies végétales et animales.

Dans la même catégorie, Malongo a également été distinguée. Créée en 1934 et aujourd'hui basée à Carros (Alpes Maritimes), la PME innove aussi bien dans les différentes variétés de cafés que dans les conditionnements. « Le développement de l'entreprise repose sur trois piliers : la qualité, le développement durable et l'innovation » souligne l'INPI. Malongo dispose d'un portefeuille de 247 brevets, 253 marques et 81 modèles.

Catégorie « Eveil à la propriété industrielle »

Dans la catégorie « Eveil à la propriété industrielle », c'est la PME Sainte Marie Constructions Isothermes qui a reçu les honneurs du jury. « Depuis son prédiagnostic propriété industrielle, réalisé par l'INPI en 2006, la société a déposé trois brevets majeurs protégeant une innovation pour chacun de ses trois principaux marchés cibles » commente l'Institut. Basée à Astaffort (Lot-et-Garonne), la PME est spécialisée dans la conception et la fabrication de carrosseries isothermes notamment pour les véhicules frigorifiques et l'exploration pétrolière.

Lire la suite : http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article5178

Haut de page