Le patrimoine urbain en 3D au profit des villes durables

  • Publié le mercredi 24 mars 2010
  • Rédigé par FEKRANE Catherine 
  • Création et Développement de l'innovation

Labellisé par le pôle de compétitivité Cap Digital dans le domaine du « patrimoine numérique », le projet Terra Numerica a bénéficié d'une aide dans le cadre du 1er appel à projets de R&D du fonds unique interministériel (FUI).

17 partenaires, 4 ans de R&D : le projet TERRA NUMERICA propose aujourd'hui ses solutions de représentation en 3D des territoires urbains de grandes dimensions, promettant des retombées et perspectives majeures sur les programmes de villes durables.

 

 

 

Vers la représentation de territoires urbains en 3D...

 

Terra Numerica a pour objectif le développement des technologies nécessaires à la production et à l'exploitation visuelle de représentations en trois dimensions de territoires urbains de grandes dimensions. Il envisage notamment une représentation de grande résolution et développe des technologies associées à des services d'accès aux contenus géolocalisés, que ce soit pour l'internet ou les téléphones portables.

 

Un consortium de 17 partenaires

 

Pour mener ce projet un consortium a été constitué, réunissant 17 partenaires : une grande entreprise chef de file (Thales), 8 PME (Archividéo, BeTomorrow, Bionatics, Star Apic, TecDev, Hyptique, Mensi-Trimble, Mondeca) ainsi que 8 laboratoires ou académiques (l'École Centrale Paris, l'IGN, l'NRIA, le Groupe des écoles des Télécommunications, l'École Nationale des Mines Paristech, le CITU, le Laboratoire d'évaluation et de développement pour l'édition numérique et l'Université de Marne-La-Vallée).

Terra Numerica correspondait au premier volet d'un ensemble plus complexe dénommé Terra Data. L'approche de valorisation industrielle de Terra Data s'est ainsi progressivement tournée vers des projets ciblés par domaine d'application, tels que Terra Magna, qui bénéficie d'une aide dans le cadre du 4e appel à projets du FUI. Ce projet s'intéresse aux problématiques d'aménagement urbain, d'environnement et de développement durable. Il devrait prendre fin en 2010.

 

Dans la lignée, le projet Terra Dynamica, retenu pour financement au 8e appel du FUI et devant être lancé prochainement, vise à peupler la ville numérique et à modéliser les flux et les interactions entre les piétons et les automobiles, et ce à différentes échelles de visualisation. Les marchés visés sont ceux de la sécurité et la sûreté, de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire, du jeu vidéo et de manière plus marginale, de l'art.

Source et suite : http://competitivite.gouv.fr/infolettre/Infolettre-mars2010.php?id=A-8

Haut de page