Ifremer : Un colloque sur les vagues

  • Publié le mardi 27 avril 2010
  • Rédigé par FEKRANE Catherine 
  • Création et Développement de l'innovation

Durant 4 jours (du 26 au 29 avril), les spécialistes de la mesure et de la modélisation de l’état de la mer ont rendez-vous à Brest pour la 17e édition de la conférence scientifique internationale WISE. Organisé par l’Ifremer, l’événement est notamment l’occasion de dresser un état de l’art du secteur.

La ville de Brest accueille depuis hier, le 26 avril, et jusqu’au 29 avril, la 17e édition de la conférence scientifique internationale WISE. Organisé par l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), ce colloque réunit chaque année les spécialistes mondiaux de la mesure et de la modélisation de l’état de la mer (vagues).


120 participants attendus

« Le colloque présente notamment les avancées dans le secteur de la modélisation. L’objectif est de partager et d’homogénéiser les pratiques dans ce domaine pour assurer un meilleur échange » souligne Bertrand Chapron, responsable du laboratoire d’océanographie spatiale de l’Ifremer. Les 120 participants attendus en provenance d’Europe, de Russie ou des Etats-Unis évoluent « dans le domaine des vagues océaniques, de la théorie liée à l’hydrodynamique aux aspects plus pratiques comme la modélisation numérique des champs de vagues pour la prévision ou l’analyse, les applications allant du changement climatique à l’ingénierie côtière » précise l’Ifremer.

Enjeux de la modélisation des vagues

Les problématiques abordées pendant ce colloque tournent donc autour de la modélisation des vagues et de leurs évolutions au large ou dans le domaine côtier. « La première mise en application de la prévision des vagues date du débarquement de la seconde guerre mondiale » rappelle Bertrand Chapron. Aujourd’hui, la connaissance des vagues comporte un intérêt pour toutes personnes qui travaillent en lien avec les industries de la mer (pêche, plateforme offshore) mais aussi pour les surfers.

Lire la suite : http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article5533

Haut de page