ECA

Tel.: 04 94 08 90 00
Fax: 04 94 08 90 70
Email de contact: eca(@)eca(point)fr

Références

Références françaises

Peugeot, Airbus, TotalFina Elf ou Stolt Comex, Ifremer, Marine Nationale…

Références étrangères

Marines Nationales notamment…

Catégorie : Technologies marines
Forme juridique : NC
Capital social : 0 €
Effectif : 180
 
Chiffre d'affaires:
AnnéeValeur

Direction

GUILLERME Guénaël

Directeur

ECA évolue d'un « milieu » extrême à d'autres

Spécialiste historique de la robotique en environnement hostile, délocalisée depuis Paris dans le Var il y a une trentaine d’années au commencement de l’activité en milieu sous-marin dans l’hexagone, la société ECA tire sa force d’un ensemble de compétences de très haut niveau en R&D et intégration de machines et systèmes qui lui confèrent une reconnaissance internationale. Sous la conduite de son directeur général en poste depuis 5 ans, Guénaël Guillerme, la tendance est à la croissance à 2 chiffres.

ECA affiche le leadership mondial dans la fourniture de robots de déminage sous-marin, marché sur lequel elle revendique 80% du parc installé et plus de 450 appareils vendus au cours des 25 dernières années. Des robots téléopérés dont la gamme a d’ailleurs été renouvelée et élargie depuis 1999/2000, avec des engins de nouvelle génération comme le K-ster ou l’Alister. Tout en maintenant sa domination internationale, son CA sur cette activité de robotique de défense est passé de 85% en 1995 à 55% aujourd’hui, à la faveur d’une diversification réussie vers les secteurs du transport s’agissant de machines spéciales pour l’aéronautique et l’automobile (30% du chiffre d’affaires), et de la robotique civile dans les domaines sous-marin, nucléaire et de forage. En corollaire, aux 20 Marines nationales, entre autres clients, sont venus s’adjoindre d’autres grands comptes de renom comme Peugeot, Airbus, TotalFina Elf ou Stolt Comex…
Parallèlement, ECA est devenue le fleuron du pôle robotique sous-marine et aéronautique du groupe Finuchem, coté au second marché de la Bourse de Paris. Un pôle de 300 personnes comprenant plusieurs filiales à Montpellier, Toulouse, Istanbul, au Sud de l’Angleterre et des établissements ECA à Paris, Brest et bien sûr au siège de production Toulonnais. Ce dernier rassemble la majorité des effectifs, 180 personnes, dont environ 90 dédiées aux opérations de R&D interne et sous contrat. En progression constante, ledit pôle réalise 45 Millions d’€ de CA, soit le double d’ECA seule en 1995.
Enfin, son rayonnement international (60% du CA) s’accompagne d’une implication locale depuis 20 ans avec l’Ifremer, partenaire privilégié en matière de robotique sous-marine civile.

ECA